Un peu de culture… pour mieux choisir sa cure : Le thermalisme


Quelle est la différence entre thermalisme, thalassothérapie et spa ?

Petit tour d’horizon sur l’origine de ces 3 pratiques qui ont un objectif commun : vous faire du bien!

Le thermalisme regroupe l’ensemble des activités liées à l’exploitation et à l’utilisation des eaux thermales à des fins thérapeutiques. Elles existent depuis l’antiquité (3000 ans av. J.-C.).

Alors que les Grecs avaient privilégié l’eau froide, associée aux exercices du corps et à l’endurcissement, les Romains ont introduit les bains chauds et tièdes et ont fait des thermes des lieux monumentaux et institutionnels.

  • Le saviez-vous ? Les Romains qui vouaient à l’eau un véritable culte construisaient des Thermes, immenses bains chauds utilisés pour usage médical et d’hygiène mais surtout social. On pouvait y admirer des oeuvres d’art (sculptures, peintures, statues). Véritables monuments qui représentaient la richesse de la cité, les Thermes pouvaient accueillir jusqu’à 1000 personnes en même temps!

Aujourd’hui en France, le thermalisme c’est « l’ensemble des moyens médicaux, sociaux, sanitaires, administratifs et d’accueil, mis en œuvre pour l’utilisation, à des fins thérapeutiques, des eaux minérales et thermales, des gaz thermaux et des boues ». Le mot thermalisme implique que soit utilisée une eau dont les vertus curatives sont reconnues par le corps médical.

  • Le saviez-vous :
    • On recense plus de 1 200 sources d’eaux thermales en France. Leur composition chimique par particulière leur confère des vertus thérapeutiques reconnues par l’Académie de Médecine.
    • Les eaux minérales sont classées en 5 grandes catégories : bicarbonatées, sulfatées, chrolurées et oligo-metallique faiblement minéralisées.
    • La médecine thermale a démontré son efficacité sur de nombreuses pathologies : dermatoses, allergies, asthme, dysfonctionnements métaboliques, arthrose, rhumatismes, sciatiques…
    • Il y a 105 stations thermales en activité sur le territoire français
    • Près de 500 000 personnes suivent chaque année une cure thermale.

La cure thermale est surtout connue à travers celle prescrite par un médecin, en lien avec une pathologie spécifique. Elle dure 3 semaines (dont 18 jours de soins). Depuis 1947, ces cures sont prises en charge par la Sécurité Sociale, selon une grille de soins normalisée et adaptée à chaque pathologie.

En parallèle, des soins non médicalisés, appelés aussi cures de remise en forme sont proposés par les établissements. D’une durée plus courte (sur un week-end ou 6 jours), ce peut être une cure thermale, mais aussi une cure de thalassothérapie ou tout simplement un soin dans un Spa, centre de beauté et de remise en forme. Soin anti-âge, cure anti-tabac, cure anti-stress… Les établissements redoublent de créativité pour vous faire du bien!

Pour en savoir plus :

Advertisements

3 réflexions sur “Un peu de culture… pour mieux choisir sa cure : Le thermalisme

  1. Pingback: Un peu de culture… pour bien choisir sa cure : Le spa « Le Blog des Thermalies

  2. Découvrez dès à présent les stations thermales de Charente-Maritime : Jonzac, Soujon et Rochefort et passez un agréable séjour tout en traitant diverses affections telles que les problèmes de peau, les rhumatismes, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s